Accueil

Le golf fait partie intégrante de nos vies et de nos cœurs. Nous ne cessons de penser à ces putts manqués à moins de quarante centimètres du trou ou à ces petites approches qui nous ont fait  remporter un birdie. Nous avons hâte d’y retourner, d’arpenter de nouveau nos fairways préférés. Mais en ces jours de deuxième confinement qui semblent s’éterniser dans la torpeur de l’automne et les prochains frimas de l’hiver, la reprise du golf s’éloigne un peu plus.

Heureusement, les souvenirs sont dans nos têtes. Ils ensoleillent nos journées et hantent nos nuits.

Ainsi, nous avons tous un jour vécu des scènes insolites sur un terrain de golf, des rencontres exceptionnelles au détour d’un dogleg, des retrouvailles inespérées entre deux départs. Dans ces instants où le cœur vibre d’une émotion suffisamment intense pour que nous en lâchions notre club, plus rien ne compte, sinon le sentiment que le temps s’est figé un instant.

Et ces souvenirs, si vous nous les racontiez ? 

Des petits textes ou courtes nouvelles, de 500 à 1 000 mots, six mille signes maximums, pas plus. 

Histoire de nous raconter vos histoires… de golf, de balles, de clubs, ces émotions particulières nées de vos plaisirs golfiques.

Le comité du Grand Prix Littéraire du Golf, constitué de golfeurs, d’écrivains et de représentants des médias, aura l’immense plaisir de découvrir vos œuvres et de décerner des prix prestigieux aux trois meilleurs golfeurs… auteurs et auteures.

Ainsi, n’hésitez pas : racontez-nous votre meilleur souvenir au golf… ou le plus insolite !!! 

Et souvenez-vous qu’une nouvelle comporte toujours une chute, comme une balle qui roule et tombe dans le trou…

Le 1er décembre 2020, Golf + le mag sur Canal Plus évoque le Grand Prix Littéraire du Golf :